Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'est plus que l'ombre d'un lévrier ...

Il n'est plus que l'ombre d'un lévrier ...

Coucou les Amis,

c'est la petite troupe,

 

Il y a des fins de semaine que nous sommes pas prêts d'oublier !!

Il y a des fins de semaine où tout est planifié et rien ne se passe comme prévu !!!

Il y a des rencontres avec la misère animale autant que la misère humaine !!

 

Tout a commencé vendredi 7 avril à 16 h 20 par un coup de fil.

Un coup de fil presque comme un autre. Au bout du fil, une dame qui demande de l'aide pour la prise en charge d'un lévrier qu'elle a chez elle.

Cette dame raconte une bien triste histoire, celle d'un homme âgé qui était en fin de vie et malheureusement décédé du putain de crabe ce 2 avril sur son lit d'hôpital. Un monsieur vivant seul, sans famille. Cette dame c'est son assistante ménagère depuis 4 ans. Elle a vu ce lévrier arrivé auprès du monsieur.

Cette dame ne veut plus garder le lévrier, elle parle de l'abandonner à la SPA, elle aussi a ses problèmes de vie et un chien de trop dans sa vie !!!

Ah quelle vie !!!

Qu'a cela ne tienne, nous modifions notre planning contraints et forcés, parce qu'à la base nous devions récupéré la petite Chocolata adoptée pendant 15 jours et dont les maitres ne veulent plus parce qu'elle a couic le coq ... mais ils sont en retard ce soir. Qu'à cela ne tienne, nous nous rendons chez cette dame. A la vérité, les choses ne se font pas hasard, si l'homme croit qu'il a tout pouvoir, il se fourvoie le petit homme !!! Et si les choses étaient écrites et que des anges gardien existaient ???

Voilà, nous sommes devant le portail blanc, la dame sort, elle attache son magnifique berger blanc, une belle bête qui donne de la voix !! Elle nous fait entrer dans la cour et part dans le fond de son jardin d'où elle revient avec un pauvre lévrier noir décharné !!!

L'horreur, la stupeur nous saisit, nous sommes 3 spectateurs sur place. Un spectacle de désolation et de misère. Ce qui devrait être normalement un magnifique lévrier n'est plus que l'ombre d'un lévrier, famélique, mité, n'ayant plus que la peau sur les os, nous les voyons tous et nous pourrions les compter !!

Malgré son état ce pauvre lévrier nous fait la fête, il bat du fouet, il pose sa tête dans nos mains. Un appel à l'aide !!!

Nous interpellons cette dame "mais il est très maigre, il n'a pas mangé à sa faim, il n'a pas mangé depuis quand ce lévrier ?" - la dame rétorque "mais si c'est normal c'est un lévrier, c'est comme de ça !!".

Alors pas la peine de parler de toute façon les faits sont là et le principal c'est finalement de lui sauver la peau parce qu'il est question ça.

Les 3 bénévoles se regardent " c'est vrai, nous n'avons pas l'ombre d'une famille d'accueil pour lui" mais devant cette triste réalité, ce cauchemar éveillé, c'est pas grave, nous ne repartirons pas sans lui ce soir, comme d'habitude nous allons nous débrouiller".

Parce que pleurer ne changera pas la face du monde, quand la réalité est là, nous n'avons plus le choix, il faut avancer sur le chemin !!

Parce que fermer les yeux sur l'impensable, l'inimaginable, ne gommera pas les faits !!

Parce que dire que l'on peut pas tous les sauver, tourner les talons et croire que l'on va oublier ce regard, cet appel à l'aide, ne fera pas de meilleures nuits !!!

 

L'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrier
L'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrierL'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrier
L'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrierL'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrier
L'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrierL'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrier

L'ombre d'un lévrier grey noir ... un amour de lévrier

Nous sommes repartis avec ce pauvre loulou dans notre voiture et tous ses papiers.

Lui n'a pas cherché à comprendre, il ne s'est même pas retourné. A quoi bon ??

Cette ombre de lévrier couchée sur la banquette arrière, fatigué, las d'avoir tant lutté pour survivre. Parce que ce lévrier greyhound français est un survivant, un invisible cloitré, séquestré dans une cabane au fond d'un jardin sarthois tel un vieil outil !!

Nous filons chez le vétérinaire pour un examen clinique. La balance accuse ... 16 kilos !!! Le diagnostic est posé  :  une cachexie sévère  associée à une légère déshydratation. Le vétérinaire nous lance "mais ce lévrier a envie de vivre" et il doit reprendre au minimum 10 kilos !!

Nous avons comme consignes de le laisser au repos, tout seul, le réalimenter progressivement par petites doses plusieurs fois par jour comme chez les humains privés de nourriture pendant longtemps, le garder sous observation et au moindre problème retour d'urgence chez le vétérinaire.

Mais comment ce pauvre lévrier a pu en arriver là ???

 

 

dimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetage
dimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetagedimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetage
dimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetagedimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetage
dimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetagedimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetage

dimanche 9 avril ... 2 jours après son sauvetage

Ce pauvre lévrier ne pense qu'à manger, la moindre miette de croquette au sol devient son obsession !!

Ce pauvre lévrier adore les caresses mais le moindre effleurement lui fait très mal, alors il grimace un peu comme pour nous faire comprendre.

Ce pauvre lévrier n'a plus de muscles, ses pattes sont si faibles, elles s'affaissent sous le poids du squelette. Elles ont du mal à le porter tel un noble et beau lévrier.

Alors vendredi soir, nous nous sommes couchés vidés et remplis d'images d'une misère tant canine qu'humaine car comment imaginer que l'humain puisse en arriver là , manquer d'humanité à ce point et maltraiter ?

Alors vendredi soir, nous nous sommes couchés remplis d'une lueur quand la vie s'accroche, que le souffle de vie est là, nous pouvons tous faire quelque chose pour l'aider, faut il juste le vouloir. 

A la recherche des miettes de croquettes ...

A la recherche des miettes de croquettes ...

Il aurait pu mourir tel un invisible dans cette cabane du fond du jardin.

Ohhh personne n'aurait rien vu, personne n'aurait rien su de son calvaire et personne ne serait inquiété. Lui le pauvre lévrier orphelin !!

Alors telle une petite chandelle, il se serait éteint jour après jour, en silence !!

Au fond de son jardin, dans sa cabane, il serait mort à la chaleur des jours qui grandissent et aux chants des oiseaux qui heureux font leur nid.

Nous espérons que ce doux s'en sorte et nous ferons ce qu'il faut pour lui.

 

Bonne journée les Amis,

La petite troupe

Tag(s) : #lévriers espagnols galgos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :