Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Melinda et sa tata moman Sandrine

Melinda et sa tata moman Sandrine

Coucou les Amis,

C'est la petite troupe,

 

Melinda est partie comme elle est arrivée sur la pointe des coussinets ;-(

Cette petite misère de podenca est arrivée en France le 24 mars dernier sur Bordeaux. Un voyage en voiture particulière Espagne / France pour assurer son confort. 

Nous avons fait le choix de remonter Melinda parce que son état nécessitait une prise en charge urgente, tant au niveau des soins vétérinaires pour savoir ce qu'elle avait, que pour lui assurer un confort de vie, une vie de famille tout simplement pour aller mieux, vivre sereinement, paisiblement au sein d'un foyer.  

Melinda vient du refuge d'Irène à Crevillente Espagne.

Comment Melinda est arrivée au refuge d'Irène ? 

Irène va régulièrement faire des sauvetages de petits chiens à la fourrière, quand elle y est allée et qu'elle a vu Noa et Melinda, elle nous a appelé et nous avons dit OK.  

Melinda est arrivée au refuge d'Irène sur ses 4 pattes, elle marchait, elle courrait avec sa copine Noa.

Et puis, très vite Melinda a attrapé des fortes fièvres, qui l'ont cloué au tapis pendant plusieurs jours, plusieurs semaines, une vilaine pneumonie.

Les tests des maladies méditerranéennes ont été faits et pas une trace de vilaine affection parasitaire.

Melinda a vu le vétérinaire espagnol 48 h avant de partir, pour établir son certificat vétérinaire et passer un IRM. 

C'était un quitte ou double pour Melinda, nous le savions tous mais lui offrir une vraie vie de maison, de famille, qu'elle soit choyée, aimée, protégée, était essentiel.

C'est ainsi que Sandrine et sa famille ont attendu et désiré leur petite podenca Melinda.

 

 

Album photos du refuge en EspagneAlbum photos du refuge en EspagneAlbum photos du refuge en Espagne
Album photos du refuge en EspagneAlbum photos du refuge en EspagneAlbum photos du refuge en Espagne
Album photos du refuge en EspagneAlbum photos du refuge en Espagne

Album photos du refuge en Espagne

Dans la voiture d'Irène arrivée à Bordeaux, puis pause dans le jardin sécurisé d'une gentille famille du côté de Bordeaux, puis dans la voiture de tata Laetitia prête pour rejoindre ma famille en VendéeDans la voiture d'Irène arrivée à Bordeaux, puis pause dans le jardin sécurisé d'une gentille famille du côté de Bordeaux, puis dans la voiture de tata Laetitia prête pour rejoindre ma famille en VendéeDans la voiture d'Irène arrivée à Bordeaux, puis pause dans le jardin sécurisé d'une gentille famille du côté de Bordeaux, puis dans la voiture de tata Laetitia prête pour rejoindre ma famille en Vendée

Dans la voiture d'Irène arrivée à Bordeaux, puis pause dans le jardin sécurisé d'une gentille famille du côté de Bordeaux, puis dans la voiture de tata Laetitia prête pour rejoindre ma famille en Vendée

Tata Sandrine était au travail, elle travaille dans la grande distribution, des horaires de cinglés, donc c'est tonton Cédric qui est venu chercher sa princesse.

Le berceau couffin de la douce princesse a changé de voiture, elle était dans les mains de son tonton Cédric et allait enfin arriver dans sa maison.

Un petit prince de 7 ans nommé Luckas l'attendait aussi de ce foyer. 

L'arrivée dans sa famille, un repos bien mérité

L'arrivée dans sa famille, un repos bien mérité

A peine arrivée chez son tonton et sa tata, Melinda a déclaré une impressionnante gale !!

Melinda a rythmé les jours et les nuits de toute sa famille.

Melinda avait une force de caractère incroyable, même sans ses pattes, elle appelait pour être sortie, une princesse qui ne voulait pas salir sa couche et quand la famille était au travail, elle se glissait hors de son dodo pour faire à côté ;-)

Melinda était suivie par le vétérinaire au moins une fois par semaine, l'objectif reprendre du poids car au résultat des prises de sang, tout était parfait. Reprendre du poids pour envisager une anesthésie et pouvoir investiguer.

Toute la troupe y croyait avec cette force caractère et sa grande envie de vivre, Melinda une battante dans l'âme, force et courage ses mots d'ordre !!

Plusieurs fois par jour, tata Sandrine et tonton Cédric lui faisaient faire des petits exercices, en la soutenant, pour éviter la formation des escarres mais aussi pour stimuler les muscles.

Ils se levaient aussi plusieurs fois par nuit, pour l'aider ou la sortir. 

Melinda bénéficiait de bons petits plats, au menu : viandes, poissons, boites d'alimentation spécifique pour grands convalescents, des repas plusieurs fois par jour, pour se requinquer. 

Ils étaient à ses petits soins, une vraie môman, un vrai pôpa tout simplement.

 

 
Melinda, ses bras qui l'on tant porté, serré, protégé ... Melinda, ses bras qui l'on tant porté, serré, protégé ... Melinda, ses bras qui l'on tant porté, serré, protégé ...

Melinda, ses bras qui l'on tant porté, serré, protégé ...

Melinda a repris de la force et du poids, 1 kilos par semaine.

Le vétérinaire a même décidé de refaire les test de maladies méditerranéennes, Melinda s'était positivée, mais très faiblement et cela n'expliquait pas le fait qu'elle ne marche pas.

1 mois et 1 semaine, enfin elle allait pouvoir être anesthésiée pour investigation et examens approfondis à la clinique spécialisée de Vertou, à 1 h de chez tata et tonton.

Le rendez vous était pris, tout allait se jouer ce vendredi 5 mai.

Toute la famille attendait tout de ce rendez vous !

L'espoir que le vétérinaire trouve enfin ce que Melinda avait et qu'il fasse un petit miracle.

Ce  mai, sa tata était en congé, elle a passé des heures à côté du téléphone, de peur de rater l'appel du vétérinaire. Et le coup de massue est tombé à 20 h !!

Melinda avait plusieurs hernies traumatiques qui n'étaient plus opérables malheureusement, les traces de coups très certainement !!

Melinda était âgée de 6 ans ou plus et non de 2 ans. Qu'est-ce qu'elle a pu endurer pendant toutes ses années ?

Cette petite podenca n'a vraiment pas eu de bonne étoile sur son berceau, à tout cela s'ajoutait la maladie dégénérative de la moelle épinière.

La paralysie qui s'installait était irréversible, elle s'installait progressivement, en laissant juste une espérance de vie d'un mois avec d'horribles souffrances.

La vérité c'est que tout l'amour ne suffit pas ... pas toujours à faire des miracles, surtout quand la vie en a décidé autrement. 

Alors l'Amour, c'est aussi se résoudre à laisser partir, partir dignement, juste accompagner patte dans la main, pour le dernier voyage celui aimé vers l'arc en ciel.

Aimer c'est souffrir de laisser partir celui qu'on aime.

Melinda petite podenca ... vole court douce Melinda

Melinda petite podenca ... vole court douce Melinda

Melinda est partie dans les bras de sa tata Sandrine, jusqu'au bout patte dans la main, accompagnée de son doudou. 

Elle est partie doucement vers le pays où on ne souffre plus ce vendredi 5 mai à 21 h 30. Là bas, Melinda doit courir dans les nuages, à pleine vitesse comme elle a du courir avant, avant tous les coups et les hernies traumatiques.

Melinda reviendra à la maison où elle a été aimée, ses cendres reviendront auprès de sa tata, son tonton et son petit prince, sans oublier son duo de copains podencos.

Une amie demandait dernièrement "pourquoi prendre des loulous cassés ou malades surtout pour une petite association ?"

Parce que croiser le regard de Melinda ... tout était dit.

Pour Melinda 1 mois et 1 semaine de bonheurs et d'amour tout simplement, sa famille ne regrette rien, juste 1 mois et 1 semaine de partages. 

Melinda méritait bien 1 mois et 1 semaine de tout ça.

 

Nos prises en charge vétérinaires pour Melinda
Nos prises en charge vétérinaires pour MelindaNos prises en charge vétérinaires pour Melinda
Nos prises en charge vétérinaires pour MelindaNos prises en charge vétérinaires pour Melinda

Nos prises en charge vétérinaires pour Melinda

Tag(s) : #lévriers espagnols galgos

Partager cet article

Repost 0